Anti-arythmiques

 

1- Classification de Vaughan Williams :

* Classe I : inhibiteurs du canal sodiques (+ effet stabilisant la membrane)

– Ia : quinidiniques ; disopyramide (Rythmodan)

– Ib : lidocaïne ; phénytoïne ; méxilétine

– Ic : cibenzoline, propafénone (Rythmol®) ; flécaïnide

* Classe II : bêtabloquants

* Classe III : inhibiteurs des flux potassiques

– Amiodarone (Cordarone®)

– Sotalol (Sotalex®)

– Brétylium

* Classe IV : inhibiteurs calciques

– Vérapamil (Isoptine®)

– Diltiazem (Tildiem®)

– Bépridil

2- Sites d’action :

* Nœud auriculo-ventriculaire : classe II ; classe IV ; digitaliques

* Myocarde auriculaire & ventriculaire : classe Ia et Ic.

* Myocarde ventriculaire : classe Ib

* Myocarde auriculaire & ventriculaire & nœud auriculo-ventriculaire : classe III ; propafénone (Rythmol)

Potentiel d'action des cellules cardiaques non automatiques

Potentiel d’action des cellules cardiaques non automatiques

3- Amiodarone :

A- Indication :

– Régularisation de la FA, du flutter ou de la tachysystolie auriculaire

– Traitement préventif ou curatif des troubles du rythme ventriculaire

– Troubles du rythme du syndrome de WPW

– Traitement préventif de l’angor

B- contre-indications :

Dysfonction sinusale

– BAV II ou III non appareillé

– Dysthyroïdie ; allergie à l’iode

– Association aux médicaments allongeant le QT.

C- Effets indésirables :

– Hépatite

– Dysthyroïdie

– Pneumopathie interstitielle

– Neuropathie périphérique

– Torsades de pointes

– Autres : photosensibilisation, dépôt cornéen réversible

4- Classe I :

A- Quinidiniques :

1- Indications :

– Prévention des récidives de fibrillation ou flutter auriculaire après retour au rythme sinusal

– Prévention des crises de tachycardie paroxystique supraventriculaire

– Traitement et prévention des ESA et des ESV

2- Effets indésirables :

– Idiosyncrasie : fièvre, hypotension, allongement du QT

– Effet proarythmyque : torsade de pointe, BAV, BSA, ESV

– Vertige, surdité, bourdonnement d’oreille

B- Lidocaïne :

1- Indications :

Correction et prévention des troubles du rythme ventriculaire à la phase aiguë de l’IDM.

2- Effets indisérables :

– Neurologique : tremblement, confusion, convulsion

– Hypotension, bradycardie

5- Propriétés générales :

A- Classe Ia :

– Augmente la durée du PA

– QT élévée (risque de TDP)

– Elargissement du QRS

– Aplatissement de l’onde T

– Effet inotrope négatif

– agissent sue les oreillettes et les ventricules.

B- Classe Ib :

– Baisse de la durée du PA

– ECG inchangé

– Inotropisme inchangé

– Action ventriculaire exclusive

C- Classe Ic :

– Elargissement de QRS avec possible BB

– QT inchangé

– Effet inotrope négatif

– Action au niveau des oreillettes et des ventricules.

D- Amiodarone :

– Augmentation de la durée du PA et les périodes réfractaires.

– élévation QT ; la fréquence sinusale diminue ; PR augmente ; onde T s’aplatit ; onde U

– Ne modifie pas l’inotropisme

– Action à tous les niveaux

6- Associations :

A- Associations interdites :

– Deux AA de la même famille

– II + IV

– III + IV

B- Prévention de FA ou flutter auriculaire :

– Ia + digoxine

– Ia + bêtabloquant

C- Prévention des récidives de TV :

Amiodarone + bêtabloquant

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·