Biopsie Prostatique

 

Indications :

L’examen sert à confirmer ou à infirmer, avant traitement, un cancer de la prostate et son type.

Principe :

Il s’agit de préciser un doute, clinique ou échographique, en réalisant un prélèvement de la zone sous contrôle radio-éventuel.

Biopsie ProstatiqueTechnique :

Il existe deux techniques :

– transpéritonéale, sous anesthésie générale ;

– transrectale, sans anesthésie.

Le recueil des prélèvements est confié à un cytologiste, qui établit le diagnostic.

Résultats :

L’analyse histologique du prélèvement permet de déterminer la présence ou non du cancer et son type selon son degré de différenciation (classification de Papanicolaou).

Incidents :

Graves : risque de prostatite aiguë, voire de septicémie.

Bénins : rectorragie ou hémospermie.

Coût :

K20 + BP60 à 100.

Conseils pratiques :

De faux négatifs sont possibles si la zone prélevée est seulement voisine de celle du cancer, d’où la nécessité de prélever aussi à l’aveugle en plusieurs endroits de la prostate.

Pour éviter des complications, une antibiothérapie de couverture est souvent prescrite.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·