Coqueluche

 

* Bordetella pertussis (bacille de Bordet et Gengou) : bacille Gram négatif cultivable en milieu aérobie.

La contamination est aérienne (la contagiosité se poursuit après 3 semaines de la phase catarrhal).

La bactéries se multiple sur l’épithélium cilié respiratoire et sécrète plusieurs toxines.

La coqueluche est une toxi-infection.

* La période d’invasion (ou catarrhale) dure 7 à 15 jours.

La toux rebelle devient progressivement spasmodique, émitisante, à maximum nocturne. Fébricule

* La période paroxystique des quintes dure en moyenne 4 à 5 semaines.

La température est normale.

La quinte est composée de 3 à 5 paroxysmes (série de secousse de toux, produite au cours d’une même expiration avec inspiration longue bruyante en chant de coque) parfois plus (10 à 15) jusqu’apparaisse l’expectoration.

La fréquence des quintes augmente progressivement jusqu’à 10 à 20/jours.

* Le tic coqueluchoïde peut encore s’observer pendant 4 à 5 mois après cette période.

* 50% des coqueluches surviennent avant l’âge de 1 ans.

quintes de toux

quintes de toux

La coqueluche du nourrisson est grave (quintes asphyxiantes, apnées syncopales, encombrements massifs des voies respiratoires, atélectasie, surinfections).

* NFS : hyperleucocytose AVC forte lymphocytose.

Une hyperplaquettose est un critère de gravité (> 500 000/mm3).

* L’identification de B. pertussis dans les sécrétions respiratoires est le seul argument de certitude (absence de porteur sain).

Sérologie (bon compromis).

* Complications : ulcération du frein de la langue ; surinfections ; convulsions….

* Un syndrome coquelucheux peut s’observer avec certains adénovirus…

* L’hospitalisation doit être systématique pour les nourrissons de moins de 3 mois ; l’antibiothérapie ne modifie pas l’évolution de la maladie lorsqu’elle est prescrite à la période paroxystique cependant elle est recommandée afin d’éradiquer la maladie (érythromycine pendant 14j ou Bactrim si CI).

* Les corticoïdes (par voie générale) ne sont prescrits que dans les formes graves.

Elles réduisent l’intensité des quintes.

* L’Antibioprophylaxie de l’entourage (un macrolide pendant 10 j) est systématique (quels que soit l’âge et le statut vaccinal) ; mise à jour du calendrier vaccinal.

* Éviction scolaire de 30 jours.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·