Donovanose (ou granulome inguinal)

 

Infection due à Calymmatobacterium granulomatis, rencontrée dans quelques pays tropicaux et subtropicaux : Afrique du Sud, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Australie, Inde, Brésil, Guyane, Caraïbes, et plus rarement, d’autres pays d’Afrique ou d’Asie.

Signes cliniques :

– Lésion granulomateuse, bourgeonnante, extensive et indolore des organes génitaux externes. Souvent, ulcération saignant facilement au toucher.

– En l’absence de traitement, extension aux régions voisines et destruction des tissus.

Traitement :

Le traitement dure au minimum 14 jours ou plus si nécessaire, jusqu’à disparition complète des lésions (sinon, risque de récidive) :

azithromycine PO : 1 g le premier jour puis 500 mg/jour en une prise

ou

doxycycline PO (contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante) : 200 mg/jour à diviser en 2 prises ou érythromycine PO : 2 g/jour à diviser en 2 ou 4 prises

Chez les patients infectés par le HIV, associer gentamicine IM : 3 à 6 mg/kg/jour en une ou 2 injections.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·