Érysipèle

 

* Infection Streptococcique ß-hémolytique du groupe A surtout atteignant le derme et l’hypoderme (dermohypodermite) ; rare chez l’enfant ; surtout adulte > 40 ans

* Le début est brutale avec fièvre ++ (39°C) -> plaque érythémateuse œdémateuse douloureuse à la palpation et bien circonscrite. Le bourrelet est rare sur la jambe. Dans certains cas décollements bulleux superficiels.

* La présence d’adénopathies inflammatoires régionales est fréquente, l’association à une traînée de lymphangite inconstante.

* Porte d’entrée (60% des cas) : intertrigo ; plaie traumatique ; ulcère de jambe

* Peut se manifester par un placard ecchymotique ou pétéchial ; l’apparition secondaire de pustules et rare.

* Visage (5 à 10%) : le placard inflammatoire est généralement unilatéral et très œdémateux avec un bourrelet périphérique marqué.

* Formes subaiguë : la fièvre est modérée ou absente

* La récidive est la complication la plus fréquente

* NB : le diabète n’est pas un facteur de risque ; par contre l’obésité est un facteur de risque

Érysipèle bulleux

Érysipèle bulleux

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·