Fractures diaphysaires du membre inférieur

 

Par définition les fractures de jambe concernent tibia et fibula.

Leur fréquence n’est pas corrélée avec l’âge et l’ostéoporose

L’ouverture cutanée existe dans 25 % des cas

Les fractures de fatigue surviennent sur un os normal, en l’absence de traumatisme important par un mécanisme de sollicitation répétitif

1- Classification :

A- Type de trait de fracture :

– Type A : fracture simple

– Type B : fracture en coin avec un 3e fragment en en aile de papillon

– Type C : fracture complexe, comminutive

B- Déplacement de la fracture :

– Angulaire : varus-valgus ou flessum-recurvatum

– En translation ou en baïonnette

– En raccourcissement

– En rotation

C- Fracture ouverte :

Fractures diaphysaires du membre inférieur

Fractures diaphysaires du membre inférieur

CLASSIFICATION DE CAUCHOIX ET DUPARC :

Type I : Ouverture punctiforme ou peu étendue, sans décollement ni contusion de la peau adjacente, suturable après parage sans tension.

Type II : Plaie avec risque de nécrose secondaire après suture : décollement ou contusion cutanée ; suture sous tension après parage.

Type III : Perte de substance cutanée non suturable après parage.

Type IIIA : Perte de substance limitée, tissus avoisinants sains -> cicatrisation dirigée possible.

Type IIIIB : Perte de substance étendue, tissus avoisinants décollés ou contus -> cicatrisation dirigée impossible.

PSEUDARTHROSE : absence de consolidation au-delà de 6 mois

– Pseudarthrose hypertrophique en pattes d’éléphant

– Pseudarthrose atrophique en sucre d’orge

– Pseudarthrose suppurée (pseudarthrose + ostéite chronique)

2- Traitement :

– La durée théorique de consolidation de

– Les indications du traitement orthopédique sont :

* Fracture non déplacée et stable

* Fracture du jeune enfant

– L’enclouage centromédullaire est le meilleur traitement pour les fractures fermées

– Prise en charge des fracture ouverte :

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES OUVERTES :

* AUX URGENCES : antibiprophylaxie + prévention antitétanique + ablation des corps étrangers et lavage au sérum physiologique + pansement antiseptique et alignement du membre dans une attelle cruro-pédieuse.

* AU BLOC :

– Premier temps -> parage et lavage

– Deuxième temps -> fixation de la fracture

* Stade I et II : enclouage centromédullaire

* Stade III : fixateur externe voire amputation (ischémie).

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·