Granulome tuberculoïde

 

Que pensez-vous de cet article ?

C’est le résultat d’une inflammation subaiguë spécifique qui peut être la cause de :

- La sarcoïdose (maladie de Besnier-Boeck-Schaumann ou BBS)

- Maladie de Crohn

- La réaction à corps étrangers

- Bilharziose

- La lèpre (dans sa forme tuberculoïde)

- Certaines mycoses profondes

- Tularémie

- Maladie des griffes du chat

Le granulome tuberculoïde est un follicule épithélio-gigantocellulaire

Granulome Tuberculoïde

Granulome Tuberculoïde

FOLLICULE ÉPITHELIO-GIGANTOCELLULAIRE :

Comporte de nombreuses cellules épithélioïdes ; de quelques cellules géantes de Langhans (plasmodes avec plusieurs noyaux disposés en couronne périphérique ou en fer à cheval) -> constituées à partir de la fusion des cellules épithélioïdes ; une couronne périphérique de lymphocytes.

Les cellules épithélioïdes proviennent de la métamorphose de monocytes sous l’action de lymphokines.

1- Anatomopathologie :

Tuberculose :

• Le follicule tuberculoïde se forme à la phase subaiguë ; il n’est pas spécifique à la tuberculose.

Le follicule caséeux est spécifique à la tuberculose

• Le caséum es t une nécrose d’homogénisation, d’aspect éosinophile, anhiste

• Le caséum ne se résorbe jamais

• Les lésions caséeuses enkystées peuvent persister indéfiniment

• Le caséum ramolli (liquéfié) peut s’éliminé.

* Les conséquences du ramollissement du caséum

- abcès froid -> localisation profonde (le caséum reste indéfiniment)

- ulcération -> tuberculose superficielle

- caverne -> parenchyme (s‘élimine par fistulisation dans les conduits naturels)

• les tubercules (poumons) sont constitués de caséum enkysté

• les miliaires tuberculeuses sont des granulations à localisation élective séreuse et pulmonaire ; évoluent tous en même temps -> voie hématogène.

• Les follicules non caséeux sont les seules capables de guérir complètement sous traitement.

• Le traitement antituberculeux permet l’éradication de l’infection, la guérison sans séquelles des lésion exsudatives non caséeuses et l’accélération de la cicatrisation fibreuse.

2- Autres étiologies :

Sarcoïdose

Sarcoïdose

A- SARCOÏDOSE :

Réaction folliculaire sans foyer de nécrose qui associe :

Les cellules géantes contenant des inclusions intracytoplasmiques (corps astéroïde de Schaumann) ; les cellules épithélioïdes et des lymphocytes

Ces follicules sont le plus souvent confluents

Évolution -> fibrose.

Diagnostic : Réaction de Kveim

B- RÉACTION A CORPS ÉTRANGERS :

C’est une réaction folliculaire autour d’une substance non résorbable.

Le granulome est constitué de cellules géantes qui englobent le corps étranger et d’un tissu de granulation inflammatoire polymorphe.

Le centre du granulome peut suppuré. Parfois granulome important -> pseudotumeur inflammatoire

Il peut régressé si le corps étranger se résorbe

Le corps étranger : le plus souvent endogène (minérale ou végétale, débris alimentaire, fils de sutures, œufs de parasites, baryte, silice, amiante…) ; endogène (lipides -> granulome lipophagique ; squames de kératine issus de kyste dermoïde rompu….)

* Exemple : SILICOSE

Le nodule silicotique comporte un foyer central de sclérose hyaline et une couronne histiocytaire autour de fines aiguilles de silice.

Évolue vers la fibrose.

email

Que pensez-vous de cet article ?

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·