Hémoglobine glycosylée ou glyquée

 

Indications :

Le dosage est utile dans la surveillance de l’efficacité des traitements antidiabètiques.

Principe :

l’hémoglobine HbA1c est une sous-fraction de l’HbA1, qui réagit avec le glucose.

Sa valeur retrouvée dans le sang, proportionnellement à la concentration moyenne de glucose plasmatique, est donc un bon reflet de ce dernier.

Hémoglobine glycosylée ou glyquéeTechnique :

Prélèvement de 5 mL de sang veineux sur EDTA (acide éthylène diamino-tétra-acétique) ou sur hépatite.

Dosage par chromatographie liquide haute, par chromatographie sur résine échanges d’ions ou par immunoenzymologie.

Résultats :

Ils sont fonction des méthodes et des normes du laboratoire ;

– HbA1a + HbA1b + HbA1c : 6 à 8 % de l’hémoglobine totale ;

– HbA1c seule : 4 à 6 %.

Chez un diabétique correctement équilibré, le taux d’HbA1c doit être proche de 6 % ; mal équilibré, il avoisine 8 à 12 %.

Une augmentation de 0,3 g/L de la glycérine donne une hausse de 1 % de l’hémoglobine glyquée.

Coût :

B60.

Conseils pratiques :

La diminution de durée de vie des globules rouges sous-estime la valeur de l’hémoglobine glyquée, qui est en revanche surestimée en cas d’insuffisance rénale.

Cet examen est à pratiquer tous les trois mois en cas de DNID (diabète de type II non insulinodépendant), sauf si celui-ci est déséquilibré.

Il ne peut, en aucun cas, être utilisé pour dépister un diabète.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·