Hémoptysie

 

* Causes pulmonaire : cancer bronchique proximal (carcinome épidermoïde) ; tuberculose pulmonaire (TP en cours ou bronchectasie séquellaire) ; DDB (hémoptysies récidivantes) ; infections bronchiques (bronchite aiguë) ; pneumonie ; aspergillome ; corps étranger intrabronchiques.

* Causes cardiovasculaires : embolie pulmonaire ; rétrécissement mitral ; IVG ; angiomes pulmonaires ; HTAP primitive ; rupture d’anévrysme de l’aorte (hémoptysie foudroyante).

* En cas d’hémoptysie abondante -> perfusion de lysopressine (vasoconstricteur).

La fibroscopie bronchique en urgence permet de localiser l’urgence de saignement, de faire la toilette bronchique, d’appliquer des traitements vasoconstricteurs locaux (adrénaline, lavage sérum physiologique à 4°C) ;

* L’enquête étiologique repose avant tout sur les données de la fibroscopie bronchique

* En cas d’hémoptysie massive, le patient ne meurt pas par spoliation sanguine mais par asphyxie (inondation alvéolaire).

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·