Herpès et zona

 

Herpès cutané

Infection virale récidivante de la peau et des muqueuses due à l’herpes simplex virus.

L’expression clinique est différente s’il s’agit d’une primo-infection.

Signes cliniques :

– Herpès labial récidivant : sensation d’irritation puis éruption de vésicules sur fond érythémateux ; sur les lèvres (« bouton de fièvre »), autour de la bouche, avec une extension possible au visage. Il correspond à une réactivation du virus après une primo-infection. Pas de malaise, ni d’adénopathie, ni de fièvre.

– Etre très attentif aux autres localisations : buccale, génitale, oculaire, et aux surinfections bactériennes.

Traitement :

– Nettoyer à l’eau et au savon 2 fois/jour jusqu’à la guérison des lésions.

– En cas de surinfection bactérienne : antibiothérapie comme pour l’impétigo.

Zona

Infection virale aiguë due au virus varicelle-zona. La varicelle est la primo-infection, le zona est la réactivation du virus.

Signes cliniques :

– Douleurs névralgiques unilatérales puis apparition d’un placard érythémateux recouvert de vésicules groupées en bouquet, localisées sur le territoire d’une racine nerveuse.

– Le siège de la lésion est habituellement le thorax mais le zona peut se développer sur la face avec risque de complication oculaire.

– Plus fréquent chez l’adulte.

Traitement :

– Similaire à celui de l’herpès, avec en plus un traitement antalgique systématique : paracétamol PO.

– L’aciclovir PO administré dans les 48 heures après l’apparition des lésions est indiqué uniquement pour les formes sévères : lésions nécrotiques, extensives, ou localisées à la face avec un risque d’atteinte oculaire. Voir infection par le HIV et sida.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·