Lymphogranulomatose vénérienne (ou maladie de Nicolas Favre)

 

Maladie chronique due à Chlamydia trachomatis, touchant surtout l’homme (souvent latente chez la femme).

Signes cliniques :

– Chancre de petite taille, souvent absent.

– Ganglion inguinal fluctuant et douloureux, fistulisation possible mais rare.

Laboratoire :

Diagnostic difficile.

Traitement :

Traitement de la lymphogranulomatose vénérienne

doxycycline PO (contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante) : 200 mg/jour à diviser en 2 prises pendant 14 jours ou, chez la femme enceinte ou allaitante :

érythromycine PO : 2 g/jour à diviser en 2 ou 4 prises pendant 14 jours

Le traitement peut parfois durer jusqu’à 21 jours.

Traitement des ulcérations génitales

Il est cliniquement difficile de distinguer les ulcérations génitales. Par conséquent, même si l’ulcération semble caractéristique d’une lymphogranulomatose vénérienne, suivre le protocole de prise en charge des « ulcérations génitales ».

Traitement des ganglions inguinaux

Ponctionner le ganglion fluctuant (aspiration à la seringue à travers la peau saine).

Ne jamais pratiquer d’incision-drainage des ganglions.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·