Poux (pédiculoses)

 

Les pédiculoses sont des parasitoses bénignes et contagieuses, dues à trois espèces de poux spécifiques de l’homme : le pou de tête, le pou de corps et le pou du pubis. La transmission interhumaine s’effectue par contact direct et indirect.

Les poux de corps sont potentiellement vecteurs de fièvre récurrente, typhus et fièvre des tranchées.

Signes cliniques :

– Les poux de tête touchent essentiellement l’enfant : prurit et lésions de grattage (nuque, autour des oreilles), pouvant se surinfecter (impétigo) en cas d’infestation prolongée ; présence de poux vivants et/ou lentes vivantes (luisantes, nacrées, situées à < 5 mm de la racine du cheveu).

– Les poux de corps touchent essentiellement les personnes en situation précaire (réfugiés, prisonniers, sans domicile fixe) : prurit et lésions de grattage (dos, ceinture, emmanchures), souvent inflammatoires et infectées ; poux et lentes sur les vêtements (parasite non retrouvé sur le corps).

– Les poux pubiens sont considérés comme une infection sexuellement transmise (IST) : prurit et lésions de grattage (région pubienne et périanale) mais d’autres régions pileuses peuvent être touchées (aisselles, cuisses, cils) ; poux ou lentes à la base des poils, rarement visibles.

– Examiner les sujets contacts ; en cas de poux du corps, rechercher une infection systémique, en cas de poux pubien, une IST associée.

Traitement :

Poux de tête :

Appliquer sur les cheveux secs une lotion de perméthrine 1% (10 min) ou de malathion 0,5% (12 heures ; 8 heures chez l’enfant de 6 mois-2 ans). Ne pas écourter ni prolonger le temps de contact.Rincer abondamment. Décontaminer peignes, bonnets/foulards, linge de lit (lavage ³ 60°C/30 min, repassage ou séchage au soleil, ou, si aucune de ces méthodes n’est possible, isolation du matériel dans un sac plastique fermé pendant 2 semaines). Traiter de la même manière les contacts ayant des poux et/ou lentes vivantes (et non les porteurs de lentes mortes c.-à-d. lentes ternes, blanches, situées à > 1 cm de la racine du cheveu). Il est préférable de renouveler l’application 10 jours plus tard.

Poux de corps :

Pour un traitement de masse (épidémie), appliquer 30 à 60 g (2 à 4 c. à soupe bien pleines) de poudre de perméthrine 0,5% : laisser le patient habillé, saupoudrer la perméthrine sur la face interne des vêtements et sous-vêtements en contact avec la peau (devant, derrière, au niveau du col, des manches, de la ceinture, des chaussettes) et répartir par friction.

Laisser en contact 12 à 24 heures. Traiter les autres vêtements (y compris bonnets, foulards) et le linge de lit, dans un sac plastique, avec la poudre de perméthrine 0,5%. Renouveler 8 à 10 jours plus tard si l’infestation persiste.

Pour un traitement individuel, déparasitage des vêtements et du linge de lit comme cidessus ou comme pour les poux de tête.

Poux du pubis :

Raser et/ou appliquer sur les zones pileuses de la perméthrine 1% (comme pour les poux de tête). Traiter simultanément le partenaire. Décontaminer vêtements et linge de lit (comme pour les poux de tête). Renouveler l’application 7 jours plus tard.

Le traitement d’une surinfection bactérienne, si présente, doit débuter 24 à 48 heures avant le traitement antiparasitaire local ; le traitement local est appliqué lorsque la peau peut le tolérer.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·