Protéinurie de Bence-Jones

 

Indications :

L’examen est un élément essentiel de la recherche des myélomes.

Principe :

La protéine de Bence-Jones est un dimère de chaînes légères (kappa ou lambda) d’immunoglobulines. Elle est présente dans les urines dans 70 % des cas de myélome.

Protéinurie de Bence-JonesTechnique :

Thermosoluble, la protéine réalise un précipité qui apparaît à 60 °C est disparaît à ébullition pour réapparaître lors du refroidissement.

En cas de suspicion d’un myélome chez un patient, on réalise une immunoélectrophorèse des urines de 24 heures recueilles sur conservateur.

La présences de chaînes légères kappa ou lambda entre les alpha et bêta-globulines est ainsi repérée à l’examen.

L’immunofixation différencie alors les chaînes kappa et lambda.

Résultats :

L’électrophorèse sanguine est normale ; c’est la présence de la protéine dans les urines qui permet de diagnostiquer le myélome. Cette présence évoque un pronostic réservé car elle signe une atteinte rénale et/ou une amylose :

– taux inférieur à 4 g/24 h : stade I ;

– taux compris entre 4 et 12 g/24 h : stade II ;

– taux supérieur à 12 g/24 h : stade III.

Coût :

B160.

Conseils pratiques :

Pour un recueil des urines de 8 h à 8 h le lendemain, faire uriner le patient à 8 h, jeter les urines, puis garder toutes les urines jusqu’au lendemain 8 h.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·