Scarlatine

 

* Elle est due au streptocoque du groupe A infecté par un bactériophage ; toxi-infection par sécrétion de toxine érythrogène.

Se vit surtout chez l’enfant de 5 à 10ans ; exceptionnel chez le nourrisson et rare chez l’adulte.

La scarlatine confère une bonne immunité contre le streptocoque en cause et la toxine.

* L’exanthème s’installe en moins de 48h.

Apparaît d’abord sur le thorax et à la racine des membres puis s’étend en 1 à 2 jours sur tout le tronc.

Il atteint les extrémités en respectant paumes et plantes ainsi que la région péribuccale.

La peau est rugueuse avec une impression de granité.

Aspect de langue dépapillée au cours de la scarlatine

Aspect de langue dépapillée au cours de la scarlatine

Il prédomine au niveau des plis de flexion, sans intervalle de peau saine.

* L’énanthème est constant et caractéristique.

Associe une pharyngite ; langue saburral qui desquame à partir de la périphérique vers le centre pour devenir uniformément rouge au 6e jour (langue framboisée).

* Les signes généraux régressent à partir du 6e jour.

L’exanthème disparaît avec desquamation du 8e au 30e jour.

* Les formes frustes sont les plus fréquentes actuellement mais l’énanthème reste caractéristique.

* Formes à départ extra-pharyngé (infection cutanée)

* Complications : adénite cervicale, otite ; néphrite précoce ; rhumatisme scarlatin (précoce).

Complications post-streptococciques tardives.

* La prévention de la maladie chez les sujets contact par macrolide ou pénicilline V pendant 7 jours.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·