Silicose

 

* Liées à l’accumulation de poussière de silice libre cristallisée sous forme de bioxyde de silicium

* La lésion anatomique caractéristique est le nodule silicotique : constitué en son centre de fibres collagènes hyalinisées et à la périphérie d’une couronne fiborconiotique (siège des poussières)

* Professions exposées : travaux tous-terrains (mines, tunnel) ; industrie d’abrasifs ; décapage ; ravalement de façades ; fabrication de céramique ; prothésiste dentaire

* Deux types d’opacités sont caractéristiques de silicose : les petites opacités arrondies (< 10 mm) ; opacité étendues (> 1 cm) ; -> voir classification de BIT

* Adénopathies hilaires calcifiées en périphérie en « coquille d’œuf »

* Autres : déformations des coupoles diaphragmatiques ; hyperclarté des bases (emphysème)…

* Le scanner est utile (particulièrement à un stade précoce)

Silicose

Silicose

* Il existe typiquement un syndrome restrictif souvent associé à un trouble de la diffusion et à un syndrome obstructif.

* Les premières manifestations apparaissent après un empoussiérage professionnel de 15 à 20 années

* Complications : tuberculose ; nécrose aseptique de la masse pseudotumorale responsable d’un tableau de mélanoptysie ; greffe aspergillaire ; pneumothorax spontané ; suppuration bronchique chronique

* Le syndrome d’Erasmus : silicose + sclérodermie systémique

* Syndrome de Caplan : silicose + polyarthrite rhumatoïde

CLASSIFICATION DE BIT :

* Petites opacités arrondies : micro (entre 1,5–3 mm) ; nodulaires (entre 3 et 10 mm) ; punctiformes (< 1,5 mm)

* Ces petites opacités sont toujours bilatérales

– Catégorie 1 : peu nombreuses ; visibles dans les parties sup. et moy.

– Catégorie 2 : opacités nombreuses, envahissant les deux champs pulmonaires

– Catégorie 3 : opacités très nombreuses, envahissant les 2 champs pulmonaires

* Opacités étendues ; habituellement bilatérales et grossièrement symétriques

– Catégorie A : opacité unique < 5 cm ou plusieurs > 1 cm mais la somme est < 5 cm

– Catégorie B : une ou plusieurs opacités dont la surface ne dépasse pas 1/3 du champ pulmonaire droit.

– Catégorie C : la somme de surface excède ⅓ du champ pulmonaire droit

 

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·