Sinusite aiguë

 

Infection des muqueuses sinusiennes avec production purulente d’origine rhinogène (rhinite, allergie, obstruction) ou dentaire.

Peut passer à la chronicité, surtout chez le grand enfant et l’adulte.

Signes cliniques :

– Association d’une douleur et d’une rhinorrhée purulente

Grand enfant et adulte :

– Douleur péri-orbitaire en cas de sinusite frontale ; douleur de la face en cas de sinusite maxillaire et/ou éthmoïdale.

– Rhinorrhée purulente du côté douloureux, obstruction nasale et fièvre modérée.

– A l’examen :

• pression douloureuse du front ou de la face,

• sécrétion purulente dans le méat moyen et muqueuse inflammatoire.

Les germes responsables sont H. influenzae avant 5 ans et le pneumocoque après.

Forme particulière au nourrisson et au petit enfant :

– Ethmoïdite aiguë : fièvre importante, oedème inflammatoire de la paupière inférieure et de la racine du nez, rhinorrhée purulente.

– Risque de diffusion de l’infection à l’os, l’orbite, les méninges.

Les germes responsables sont H. influenzae, le pneumocoque ou le staphylocoque.

Traitement :

– Désobstruction du rhinopharynx par lavage au chlorure de sodium à 0,9% ou Ringer lactate, 4 à 6 fois/jour.

– Fièvre et douleur : paracétamol PO (voir page 26).

– Antibiothérapie selon la sévérité :

amoxicilline PO : 80 mg/kg/jour à diviser en 2 ou 3 prises pendant 7 à 10 jours

En cas d’allergie à la pénicilline :

érythromycine PO : 30 à 50 mg/kg/jour à diviser en 2 ou 3 prises pendant 7 à 10 jours

– Extraction dentaire si c’est la cause, sous antibiothérapie.

– En cas d’éthmoïdite du nourrisson, un traitement énergique s’impose :

ceftriaxone IM : 100 mg/kg/jour à diviser en 2 injections pendant 10 jours

ou, à défaut,

ampicilline IV : 200 mg/kg/jour à diviser en 3 à 4 injections jusqu’à l’amélioration et relais par voie orale avec amoxicilline 100 mg/kg/jour à diviser en 2 ou 3 prises pour compléter 10 jours de traitement

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·