Staphylococcie pleuropulmonaire

 

Pneumopathie à staphylocoque doré, spécifique du nourrisson souvent en mauvais état général (malnutrition, infection cutanée, etc).

La staphylococcie pleuro-pulmonaire est une complication classique de la rougeole.

Signes cliniques :

– Signes généraux marqués : altération de l’état général, geignements, pâleur, température élevée ou hypothermie, souvent signes de choc (voir état de choc, page 17) et présence de lésions cutanées (porte d’entrée).

– Signes digestifs : nausées, vomissements, diarrhée, ballonnement abdominal douloureux.

– Signes respiratoires discrets : toux sèche, polypnée, signes de lutte (battements ailes du nez, tirage).

– L’examen pulmonaire : souvent normal. Parfois, matité en faveur d’un épanchement pleural.

Si possible, faire une radiographie pulmonaire : la présence de bulles confirme le diagnostic. On peut également voir des niveaux liquides ou un épanchement pleural souvent unilatéral.

Traitement :

Urgent car aggravation rapide : hospitaliser

– Antibiothérapie :

cloxacilline IV : 200 mg/kg/jour à diviser en 3 injections + gentamicine IM ou IV : 7,5 mg/jour en une injection. Prendre le relais avec cloxacilline PO dès que l’état de l’enfant s’améliore pour compléter 10 à 14 jours de traitement.

ou

chloramphénicol IV (enfant de plus de 2 mois) : 100 mg/kg/jour à diviser en 3 injections.

Prendre le relais avec chloramphénicol PO dès que l’état de l’enfant s’améliore pour compléter 10 à 14 jours de traitement.

– Hydratation per os (ou par sonde nasogastrique) ou par perfusion.

– Oxygène par sonde nasale au débit de 1 litre/mn.

– Désinfection locale des lésions cutanées (voir infections cutanées bactériennes, page 105).

– Si épanchement pleural important : ponction pleurale avec drainage (en cas de pyopneumothorax : mettre deux drains, l’un antérieur, l’autre postérieur) ou sans drainage (pleurésie purulente, faire des ponctions itératives avec un cathéter IV).

Évolution :

– Risque majeur de décompensation par pneumothorax ou pleurésie purulente ou pyopneumothorax.

– Dans un service de pédiatrie, prévoir la possibilité de poser à tout moment un drain pleural en urgence.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·