Tétanos

 

* Toxi-infection due au Bacille de Nicolaier (Clostridium tetani) qui secrète une neurotoxine (tétanospasmine).

Bacille anaérobie Gram + ; germe copro-tellurique.

* Maladie non immunisante -> vaccination est obligatoire malgré l’infection par ce germe.

Incubation de 3 à 30j (M : 8j).

Maladie non contagieuse.

* Trois conditions doivent coexister pour qu’un tétanos se développe : absence de vaccination correcte, effraction cutanée ou muqueuse, faible potentiel d’oxydoréduction au niveau de la plaie (tissu nécrosé, ischémie, corps étranger).

* Neurospasmine -> blocage de la libération des neurotransmetteurs inhibiteurs des neurones alpha-moteur -> spasticité.

* Durée moyenne de l’invasion (période séparant le premier symptôme de la généralisation de la contracture) -> 48 h.

Tétanos

Tétanos

* Trismus : symptôme inaugural (contracture des masséters irréductible, invincible, permanent, parfois douloureux).

Pas de fièvre ; impose l’arrêt immédiat de l’alimentation.

Tout trismus doit être considéré d’origine tétanique jusqu’à la preuve de contraire

* Les autres causes de trismus : neuroleptiques ; atteintes bulboprotubérancielles ; arthrite temporomaxillaire ; hystérie ; phlegmon de l’amygdale.

* Le tétanos généralisé est responsable d’une anoxie par blocage spastique des muscles respiratoires et spasme laryngé.

* Tétanos néonatal -> difficulté de succion.

* Tétanos céphalique -> avec paralysie motrice du côté de la porte d’entrée : paralysie faciale périphérique, ophtalmoplégie.

* Aucun test biologique ; diagnostic strictement clinique.

* Facteurs de mauvais pronostic : durée d’incubation < 7 jours ; durée d’invasion < 2 jours ; âges extrêmes ; contracture généralisée.

* Hospitalisation en réanimation quelques soit la gravité du tétanos. Réanimation respiratoire avec intubation ou trachéotomie ; myorelaxant.

* Tout tétanos nécessite lorsqu’il est généralisé une trachéotomie avec ou sans ventilation assistée.

* Traitement spécifique : pénicilline G ; Ig spécifiques ; première injection d’anatoxine (vaccin).

PRÉVENTION DU TÉTANOS APRÈS PLAIE :

Situation vaccinale    Risque modéré*     Risque important**      
Dernier rappel < 5 ans   Rien  Rien
 Dernier rappel 5 à 10 ans  Rien  Rappel
 Dernier rappel > 10 ans  Rappel  Rappel + Ig (250 UI)
 Vaccination incomplète  Rappel Rappel + Ig (500 UI)
 Vaccination absente  Vaccin + Ig 250 UI  Vaccin + Ig (500 UI)

 

 

 

 

 

*Plaie minime, ulcère, intervention chirurgicale

** Plaie étendue, souillé avec corps étranger ou vue tardivement, brûlure, gangrène, avortement septique.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·