Thyrocalcitonine sérique ou calcitonine

 

Indications :

Le dosage hormonal est utile au diagnostic des cancers médullaires thyroïdiens.

Principe :

La thyrocalcitonine est un peptide de 32 acides aminés synthétisée par les cellules C parafolliculaire thyroïdiennes.

Son taux est sous la dépendance du taux sanguin de calcium ionisé, de phosphate, de magnésium et de certains hormones dont la gastrine, le glucagon, les oestrogènes, l’histamine.

Elle régule le métabolisme phosphocalcique en inhibant la résorption osseuse et en augmentant l’excrétion urinaire calcique.

Thyrocalcitonine sérique ou calcitonineTechnique :

Un jeûne strict de 12 h est nécessaire.

Le prélèvement sanguin est centrifugé et réfrigéré.

Le dosage est radio-immunologique ou immunoenzymologique.

Résultats :

Valeurs normales : taux inférieur à 200 ng/L.

Le taux peut être augmenté de manière non spécifique dans des pathologies telles d’une insuffisance rénale, une hyperparathyroïdie ou une grossesse.

On note également une élévation du taux en cas de cancer thyroïdien, surtout en cas de cancer médullaire : nodule froid scintigraphique (marqueur fiable).

L’intérêt de l’examen réside aussi dans le suivi des cancers, en postopératoire : après thyroïdectomie totale élargie, le taux doit baisser immédiatement (la demi-vie est en effet courte) ; une réascension du taux est un signe de récidive.

En dehors d’une atteinte thyroïdiennes, des taux élevés peuvent être observés en cas de tumeurs coliques, bronchiques et du sein. Mais aussi lors de cirrhoses hépatiques et de cancers du foie.

Coût :

B110.

Conseils pratiques :

L’absence de jeûne fait augmenter la concentration sanguine de la thyrocalcitonine, sans qu’elle soit pathologique pour autant.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·