Tréponématoses

 

– Infections bactériennes dues à 3 variétés de tréponèmes (différents de Treponema pallidum) dont la transmission interhumaine est directe ou indirecte.

– Les 3 tréponématoses non vénériennes donnent une sérologie syphilitique positive

(TPHA-VDRL) mais cet examen n’est pas nécessaire au diagnostic qui reste avant tout clinique.

– Pour le traitement de la syphilis, voir infections génitales.

Signes cliniques :

Voir tableau page suivante.

Traitement :

Pour les 3 tréponématoses : benzathine benzylpénicilline IM

Enfant de moins de 6 ans : 600 000 UI dose unique

Enfant de plus de 6 ans et adulte: 1,2 MUI dose unique

En cas d’allergie à la pénicilline : érythromycine PO

Enfant : 50 mg/kg/jour à diviser en 2 ou 3 prises pendant 14 jours

Adulte : 2 à 3 g/jour à diviser en 2 ou 3 prises pendant 14 jours ou doxycycline PO (sauf chez la femme enceinte ou allaitante et l’enfant de moins de 8 ans)

Enfant de plus de 8 ans : 100 à 200 mg/jour en une ou 2 prises pendant 14 jours

Adulte : 200 mg/jour en une ou 2 prises pendant 14 jours

Remarques :

• L’antibiothérapie guérit les accidents récents et peut soulager les douleurs des ostéites. Elle peut être insuffisante en cas de lésions tardives.

• La sérologie syphilitique reste positive malgré la guérison clinique.

Prophylaxie des sujets contacts :

Examiner et traiter les sujets contacts par benzathine benzylpénicilline IM en dose unique comme ci-dessus (à administrer également aux sujets latents ayant une sérologie syphilitique positive en zone endémique).

Signes cliniques Tréponématoses

Signes cliniques Tréponématoses

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·