Tumeurs oculaires

 

1- Rétinoblastome :

– Caractérisée par son apparition précoce (enfant de 2 à 3 ans) et sa bilatéralité fréquente ainsi que sont caractère génétique

– Les tumeurs à développement exophytique ne forment pas de masse saillante mais provoque un décollement de la rétine

– Facteurs péjoratifs : atteinte du nerfs optique ; envahissement choroïdosclérale

Circonstances de découverte :

rétinoblastome

Rétinoblastome

– Leucorie (œil de chat amaurotique)

– Inégalité pupillaire ; mydriase

– Uvéite de type nodulaire ; parfois pseudo-hypopion ;

– Rubéose irienne

– Autres : Buphtalmie unilatérale, Hyphéma, Strabisme ou nystagmus ; Cataracte.

2- Mélanome de choroïde :

– C’est la tumeur maligne la plus fréquente de l’adulte de plus de 50 ans

– CDD : baisse de l’acuité visuelle ; amputation progressive du champs visuel ; métamorphopsies ; scotomes.

– Signes cliniques : dilatation des Vx épiscléraux ; Hypoesthésie cornéenne ; arrêt de la transmission de la lumière à la transillumination sclérale.

– Traitement si tumeur de petite taille => protonthérapie.

* Les hémangiomes capillaires (tumeur bénigne) sont les plus fréquentes des tumeurs de l’orbite chez l’enfant ; il réalise une exophtalmie progressive ; disparaissent spontanément

* Les hémangiomes caverneux (adulte) n’involuent pas

3- Tuberculose :

* Kératoconjonctivite phlycténulaire

* Kératite interstitielle : infiltrats nodulaire profonds -> taies

* Iridocyclite aiguë (précipités en tâches de bougie)

* Choroïdite tuberculeuse : follicules disséminées (tubercules de Bouchut)

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·