Ulcère de jambe

 

1- Ulcère veineux :

* L’ulcère variqueux (sur insuffisance veineuse essentielle) est localisé préférentiel-lement au niveau de la face interne de la jambe, en zone périmalléolaire interne (parfois en zone périmalléolaire externe). Il peut être de grande taille et habituellement peu douloureux

* L’ulcère post-thrombotique est souvent plus douloureux à bords indurés et rebelle

* L’ulcère peut être propre ou sale ; le fond peut être fibrineux ou atone

* Tégument péri-ulcéreux : dermite pigmentaire ocre, atrophie blanche, télangiectasie, télangiectasies bleuâtres en chevelu ou nodules bleutés veineux, hypodermite scléreux (aspect botte sclérodermiforme) qui est plus marquée dans l’ulcère post-thrombotique.

* Complications : eczématisation ; raideur tibio-tarsienne ; phlébites superficielles ou profondes ; dégénérescence carcinomateuse de type épidermoïde (elle est exceptionnelle) ; la récidive est fréquente.

Ulcère de jambe

Ulcère de jambe

2- Ulcère artériel :

* Les douleurs sont calmées par la position de jambe pendante

* L’ulcère siège à la face antéro-externe de la jambe (suspendu), ou en zone sous-malléolaire externe ou souvent au dos du pied.

* Il est creusant et nécrotique ; ses bords sont nets dits « à l’emporte pièce ».

* La peau est souvent sèche (surtout aux orteils) avec une diminution de la pilosité et parfois une amyotrophie. Les troubles tégumentaires sont moins marqués que dans l’insuffisance veineuse.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·