Actions médicamenteuses ECG

0
82

1- Médicaments cardiaques :

A- Digitaliques (imprégnation) :

* Allongement de PR

* Aspect en cupule de ST

* Aplatissement ou négativation de l’onde T

* Une amplitude de U modérément augmentée

* Raccourcissement de QT

B- Quinidine :

* Allongement de PR

* Élargissement modéré de QRS

* Sous-décalage de ST ; T plate ou négative

* U augmentée

* Allongement de QT

Formule chimique de l'Amiodarone
Formule chimique de l’Amiodarone

C- Amiodarone :

* Bradycardie ; allongement de PR

* Onde T bifide ou crochetée en “dos de chameau”

* Une onde U augmentée

* Allongement de QT

D- Élargissement du PR :

* Amiodarones, quinidiniques, digalliques

* Inhibiteurs calciques (le bépridil allonge également le QT)

2- Médicaments non cardiaques :

A-  Psychotropes :

Anomalies de la repolarisation de type quinidinique ; les antidépresseurs tricycliques déterminent un aplatissement ou inversion de l’onde T et augmentation de U.

B-  Antiparasitaires :

Emétine, antimoine, chloroquines provoquent aplatissement ou inversion de l’onde T très durable (semaines ou mois)

C-  Antimitotiques :

L’adriamycine peut donner des anomalies de repolarisation ; le SF-uracil donne un sus-décalage de ST et une négativation de T, avec douleurs cardiaques

+ L’allongement de QT (surtout si hypokaliémie) expose à un risque de torsades de pointes.

+ L’érythromycine en IV peut provoquer une allongement de QT avec risque de torsade de pointe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici