Électrophorèse de l’hémoglobine

0
195

Indications :

L’examen est utile quand on suspecte une anémie hémolytique ou une pathologie hématologique liée à l’origine géographique du patient, à savoir l’Afrique, et plus précisément le sud du Sahara.

Principe :

La majorité des hémoglobines anormales ont une charge électrique différente de la normale : les acides aminés de la globine situés à l’extérieur sont en effet hydrophiles et chargés électriquement.

En soumettant l’hémoglobine à une charge électrophorétique, on peut ainsi détecter les cellules anormales par leur migration différente.

Électrophorèse de l'hémoglobineTechnique :

Prélèvement de 5 mL de sang sur tube hépariné ou sur EDTA (acide éthylène diamino-tétra-acétique) calcique.

Résultats :

Valeurs normales :

– HbA1 (α2, β2) : 97 à 98 % ;

– HbA2 (α2, β2) : 2 % ;

– HdF (α2, β2) : < 1 %.

– nouveau-né : 80 % d’HbF est remplacé par une HbA en six mois ;

– race noire : présence d’HbC ;

– race jaune : présence d’HbE.

Variations pathologiques :

– drépanocytose : 75 à 95 % d’HbS et pas d’HbA.

– thalassémie : grande quantité d’HbF, ou d’HbA2, ou encore d’HbH.

Coût :

B60.

Conseils pratiques :

L’origine ethnique de la personne doit figurer sur l’ordonnance.

Une diminution du fer sérique peut entraîner une baisse de l’HbA2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici