Escarres

0
949

I- Introduction :

A- Définition des escarres :

Les escarres sont des lésions cutanées qui se forment lorsqu’une pression prolongée sur une partie du corps limite la circulation sanguine et prive la peau d’oxygène et de nutriments essentiels. Elles surviennent généralement chez les personnes alitées, en fauteuil roulant ou immobiles pendant de longues périodes. Les escarres commencent par une rougeur de la peau qui peut évoluer en une plaie ouverte si elle n’est pas traitée rapidement. Les zones les plus touchées sont celles qui sont en contact avec une surface dure, comme les talons, les fesses, les coudes et les omoplates. Les escarres sont un problème de santé sérieux qui peut causer de la douleur, des infections et même la mort si elles ne sont pas traitées correctement. Il est donc essentiel de comprendre la cause et la prévention de ces lésions cutanées, ainsi que les options de traitement pour éviter leur développement et leur aggravation.

B- Importance de la prévention et du traitement des escarres :

La prévention et le traitement des escarres sont essentiels pour maintenir la santé et le bien-être des personnes qui sont alitées, en fauteuil roulant ou qui ont une mobilité réduite. Les escarres peuvent causer de la douleur, des infections et même des complications graves comme la septicémie ou la nécrose tissulaire. Le traitement des escarres peut être long et douloureux, et la guérison complète n’est pas toujours possible. Par conséquent, il est crucial de prendre des mesures préventives pour éviter que les escarres ne se développent en premier lieu. Cela comprend une attention particulière à la position du corps, un changement régulier de position, des soins de la peau appropriés, l’utilisation de matelas et de coussins spéciaux, ainsi que des exercices et des activités physiques adaptées. En cas d’escarre déjà formée, un traitement rapide et approprié est nécessaire pour éviter toute aggravation de la plaie et pour favoriser la guérison. La prévention et le traitement des escarres sont donc des éléments clés pour maintenir la santé et le confort des personnes atteintes de cette condition.

C- Objectif de l’article :

L’objectif de cet article est de fournir des informations complètes sur les escarres, également connues sous le nom d’ulcères de pression. Il vise à sensibiliser les lecteurs aux différents facteurs de risque de cette affection, tels que la pression prolongée sur la peau, le frottement et le cisaillement, le manque de circulation sanguine et d’oxygène, et d’autres facteurs. L’article présente également les principaux symptômes et signes d’une escarre, ainsi que les méthodes de prévention et de traitement, y compris les changements de position fréquents, l’utilisation de matelas et de coussins spéciaux, les soins de la peau, les exercices et activités physiques adaptées, l’utilisation de pansements spécifiques, les médicaments et traitements complémentaires, la chirurgie et autres. Enfin, l’article rappelle l’importance de la prévention et du traitement des escarres et encourage les personnes à risque ou atteintes d’escarres à prendre des mesures appropriées pour prévenir et traiter cette affection.

II- Les causes des escarres :

A- Pression prolongée sur la peau :

La pression prolongée sur la peau est l’une des principales causes des escarres. Cette pression réduit le flux sanguin et prive la peau d’oxygène et de nutriments essentiels, ce qui entraîne des dommages aux tissus et à la peau. Les zones du corps les plus susceptibles de subir une pression prolongée sont celles qui sont en contact avec une surface dure, comme les talons, les fesses, les coudes et les omoplates. Les personnes qui sont alitées, en fauteuil roulant ou qui ont une mobilité réduite sont particulièrement vulnérables aux escarres en raison de la pression constante exercée sur ces zones. Les escarres peuvent être prévenues en prenant des mesures pour réduire la pression sur la peau, comme changer régulièrement de position, utiliser des matelas et des coussins spéciaux pour répartir la pression de manière uniforme, et éviter les surfaces dures. En comprenant l’importance de la réduction de la pression prolongée sur la peau, il est possible de prévenir efficacement les escarres et de maintenir la santé et le confort des personnes à risque.

B- Frottement et cisaillement :

Le frottement et le cisaillement sont des facteurs de risque pour le développement des escarres. Le frottement se produit lorsque la peau frotte contre une surface dure, comme un drap ou un matelas, créant une abrasion qui peut endommager les couches superficielles de la peau. Le cisaillement se produit lorsque les couches de la peau glissent l’une sur l’autre, ce qui peut causer des dommages aux tissus sous-jacents. Les personnes qui sont en fauteuil roulant ou qui ont une mobilité réduite sont particulièrement vulnérables au frottement et au cisaillement en raison des mouvements de leur corps. Les escarres peuvent être prévenues en réduisant le frottement et le cisaillement. Cela peut être fait en évitant les draps ou les couvertures rugueuses, en utilisant des coussins et des matelas spéciaux pour réduire la friction, en positionnant correctement les coussins et en évitant les mouvements brusques. En comprenant l’importance de la réduction du frottement et du cisaillement, il est possible de prévenir efficacement les escarres et de maintenir la santé et le confort des personnes à risque.

C- Manque de circulation sanguine et d’oxygène :

Le manque de circulation sanguine et d’oxygène est une autre cause importante des escarres. Lorsque la peau est soumise à une pression prolongée, les vaisseaux sanguins peuvent être comprimés, ce qui réduit l’apport en oxygène et en nutriments nécessaires pour nourrir les cellules de la peau. Sans un apport suffisant d’oxygène et de nutriments, les cellules de la peau peuvent mourir, ce qui entraîne des dommages tissulaires et la formation d’escarres. Les personnes souffrant de maladies chroniques, comme le diabète, l’obésité ou des problèmes circulatoires, peuvent être particulièrement vulnérables au manque de circulation sanguine et d’oxygène. Pour prévenir les escarres, il est important d’adopter des mesures pour stimuler la circulation sanguine, comme faire des exercices réguliers, masser doucement la peau et maintenir une alimentation équilibrée. En comprenant l’importance de la circulation sanguine et de l’oxygène pour la santé de la peau, il est possible de prévenir efficacement les escarres et de maintenir la santé et le confort des personnes à risque.

D- Autres facteurs de risque :

Outre la pression prolongée, le frottement, le cisaillement, le manque de circulation sanguine et d’oxygène, il existe d’autres facteurs de risque pour les escarres. Les personnes atteintes d’une maladie chronique, comme le diabète, l’arthrite ou des problèmes circulatoires, peuvent être plus susceptibles de développer des escarres en raison de la diminution de la sensation de douleur et de la capacité à changer de position. Les personnes qui ont une mauvaise hygiène, qui sont dénutries ou qui ont une faible immunité sont également plus susceptibles de développer des escarres en raison de la fragilité de leur peau. Les personnes âgées sont également plus susceptibles de développer des escarres en raison de la perte de l’élasticité de la peau et de la diminution de la circulation sanguine. En comprenant les facteurs de risque, il est possible de prendre des mesures pour prévenir les escarres. Ces mesures peuvent inclure une bonne hygiène, une alimentation équilibrée, des exercices réguliers, une surveillance régulière de la peau et une utilisation de dispositifs de soutien appropriés.

III- Les symptômes des escarres :

A- Rougeur de la peau :

La rougeur de la peau est un signe précoce important de l’apparition d’une escarre. La rougeur est généralement localisée sur la zone de la peau soumise à une pression prolongée. Cette rougeur est généralement causée par l’afflux de sang vers la zone, car le corps essaie de compenser la pression exercée sur la peau. Si la pression persiste, la rougeur peut s’intensifier et s’assombrir, indiquant une lésion tissulaire plus profonde. Il est essentiel d’identifier rapidement la rougeur de la peau et d’agir immédiatement pour éviter la formation d’une escarre. Les mesures préventives peuvent inclure un changement régulier de position, l’utilisation de coussins ou de matelas de soutien, une nutrition adéquate et une bonne hygiène de la peau. En comprenant l’importance de la surveillance de la rougeur de la peau, il est possible de prévenir efficacement la formation d’escarres et d’améliorer la qualité de vie des personnes à risque.

B- Douleur ou sensibilité :

La douleur ou la sensibilité dans une zone spécifique de la peau peut également indiquer une escarre en développement. Cette douleur ou sensibilité est généralement causée par des dommages aux tissus et aux nerfs de la peau en raison de la pression prolongée. La douleur peut être ressentie comme une sensation de brûlure, de picotement ou de démangeaison, tandis que la sensibilité peut rendre la peau sensible au toucher ou à la pression. Il est important de noter que certaines personnes atteintes de troubles neurologiques peuvent ne pas ressentir de douleur ou de sensibilité, ce qui rend la surveillance visuelle de la peau encore plus importante. Si vous remarquez une douleur ou une sensibilité dans une zone de votre peau, il est essentiel de changer régulièrement de position, de maintenir une bonne hygiène et de consulter un professionnel de santé pour une évaluation plus approfondie. En étant attentif aux signes de douleur et de sensibilité, il est possible de prévenir la formation d’escarres et de promouvoir une guérison rapide et efficace.

C- Changements de texture de la peau :

Les changements de texture de la peau sont un autre signe d’alerte précoce pour la formation d’escarres. Lorsque la peau subit une pression prolongée, elle peut devenir plus dure, plus rugueuse ou plus collante. Ces changements de texture sont causés par des dommages aux tissus et aux cellules de la peau qui affectent la capacité de la peau à réguler la température, l’humidité et la circulation sanguine. Il est important de surveiller régulièrement la texture de votre peau, en particulier dans les zones à risque élevé, telles que les talons, les coudes et les fesses. Si vous remarquez des changements de texture de la peau, il est essentiel de changer régulièrement de position et de prendre des mesures pour soulager la pression sur la peau, comme l’utilisation de coussins ou de matelas de soutien. En étant conscient des changements de texture de la peau, vous pouvez identifier les signes précoces d’escarres et prendre les mesures nécessaires pour prévenir leur formation et améliorer la qualité de vie.

D- Formation d’ulcères :

La formation d’escarres peut entraîner des ulcères cutanés, qui peuvent avoir des conséquences graves pour la santé. Les ulcères sont des plaies ouvertes qui se forment sur la peau lorsque les tissus sont endommagés et que la circulation sanguine est compromise. Les ulcères cutanés sont souvent difficiles à traiter et peuvent prendre du temps à guérir. Si la pression prolongée sur la peau n’est pas traitée, les ulcères peuvent s’aggraver et devenir infectés, ce qui peut entraîner une hospitalisation et même des complications graves. Les personnes qui sont à risque d’escarres, en particulier celles qui sont confinées au lit ou en fauteuil roulant, doivent prendre des mesures pour prévenir leur formation. Des changements de position réguliers, une hygiène corporelle adéquate et l’utilisation de dispositifs de soutien peuvent aider à réduire le risque de pression prolongée sur la peau. Si vous remarquez des signes de formation d’ulcères, tels que des rougeurs, des douleurs ou des changements de texture de la peau, il est important de consulter un professionnel de la santé pour un traitement immédiat.

IV- Prévention des escarres :

A- Changement de position fréquent :

Le changement de position fréquent est l’une des stratégies les plus efficaces pour prévenir la formation d’escarres. La pression prolongée sur la peau est l’un des principaux facteurs de risque d’escarres, et le simple fait de changer régulièrement de position peut aider à réduire la pression sur les zones à risque élevé, telles que les talons, les coudes et les fesses. Pour les personnes qui sont confinées au lit ou en fauteuil roulant, il est important de changer de position au moins toutes les deux heures pour éviter la pression prolongée sur la peau. Les soignants peuvent aider en utilisant des coussins et des matelas de soutien pour aider à réduire la pression sur les zones à risque élevé. En outre, il est important de garder la peau propre et sèche, de fournir une nutrition adéquate pour favoriser la guérison des tissus, et d’encourager l’exercice et l’activité physique pour améliorer la circulation sanguine. En mettant en œuvre des changements de position réguliers et d’autres mesures de prévention, les personnes à risque peuvent réduire leur risque d’escarres et améliorer leur qualité de vie.

B- Utilisation de matelas et de coussins spéciaux :

L’utilisation de matelas et de coussins spéciaux est une stratégie courante pour prévenir la formation d’escarres. Ces dispositifs sont conçus pour réduire la pression prolongée sur la peau en distribuant le poids du corps de manière uniforme. Il existe plusieurs types de matelas et de coussins de soutien disponibles, chacun ayant ses avantages et ses limites. Les matelas en mousse à haute densité, les matelas pneumatiques et les matelas à eau sont tous des options populaires pour les personnes qui sont confinées au lit. Les coussins de soutien pour les fauteuils roulants sont également couramment utilisés pour aider à réduire la pression sur les fesses et les hanches. Il est important de consulter un professionnel de la santé pour déterminer quel type de matelas ou de coussin est le mieux adapté à vos besoins individuels. En plus de l’utilisation de dispositifs de soutien, il est important de maintenir une bonne hygiène corporelle et de changer de position fréquemment pour éviter la pression prolongée sur la peau. Avec une combinaison de mesures préventives, vous pouvez réduire considérablement votre risque de développer des escarres.

C- Soins de la peau :

Les soins de la peau sont essentiels pour prévenir les escarres chez les personnes à risque. Une peau saine et hydratée est moins susceptible de se fissurer et de se blesser, ce qui réduit le risque d’escarres. Il est important de nettoyer régulièrement la peau avec un nettoyant doux et de l’eau tiède. Évitez d’utiliser de l’eau chaude car cela peut dessécher la peau. Les zones à risque doivent être inspectées régulièrement pour détecter toute rougeur, gonflement ou plaie. Si vous remarquez une rougeur ou une irritation, appliquez une crème protectrice pour la peau ou une lotion hydratante pour aider à réduire les frottements et la pression sur la peau. Les zones où la peau est pliée ou frottée, comme les aisselles et l’aine, nécessitent une attention particulière pour éviter la macération et l’irritation de la peau. Enfin, une alimentation équilibrée et une hydratation adéquate peuvent également aider à maintenir une peau saine et prévenir les escarres.

D- Exercices et activités physiques adaptées :

Les exercices et les activités physiques adaptées peuvent jouer un rôle important dans la prévention des escarres chez les personnes à risque. Les activités physiques régulières peuvent aider à améliorer la circulation sanguine et à maintenir la force et la flexibilité des muscles. Cela peut contribuer à réduire la pression exercée sur les zones à risque et à prévenir la formation d’escarres. Cependant, il est important de choisir les exercices et les activités qui sont adaptés à chaque individu, en tenant compte de leur état de santé, de leur mobilité et de leurs capacités physiques. Les exercices légers, comme la marche, les étirements ou la gymnastique douce, peuvent aider à améliorer la circulation sanguine et à prévenir la raideur musculaire. Les activités physiques plus intenses, comme la musculation ou les sports de contact, peuvent être contre-indiquées chez certaines personnes à risque. Il est important de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout programme d’exercice pour prévenir les escarres.

V- Traitement des escarres :

A- Nettoyage de la plaie :

Le nettoyage de la plaie est une étape essentielle dans le traitement des escarres. Une plaie infectée peut entraîner des complications graves et prolonger le temps de guérison. Pour nettoyer une plaie d’escarre, il est important de suivre les recommandations du professionnel de santé qui supervise le traitement. Les techniques de nettoyage varient selon la gravité de la plaie. Cependant, il est courant d’utiliser des solutions antiseptiques pour nettoyer la plaie et empêcher la croissance des bactéries. L’utilisation d’eau saline stérile peut aider à nettoyer les tissus mous sans endommager les tissus sains environnants. Lorsque la plaie est propre, un pansement doit être appliqué pour protéger la plaie des bactéries et des frottements excessifs. Il est important de surveiller attentivement la plaie et de suivre les recommandations du professionnel de santé pour les soins ultérieurs. Le nettoyage de la plaie peut être douloureux, donc des analgésiques peuvent être prescrits pour soulager la douleur pendant le processus de guérison.

B- Utilisation de pansements spécifiques :

L’utilisation de pansements spécifiques est une méthode courante pour traiter les escarres. Les pansements spécifiques pour les escarres sont conçus pour protéger la plaie des frottements, des infections et pour favoriser la guérison. Il existe une variété de pansements, y compris les pansements hydrocolloïdes, les pansements en mousse et les pansements en silicone. Les pansements hydrocolloïdes sont particulièrement populaires pour les escarres, car ils sont conçus pour absorber l’exsudat de la plaie et pour créer un environnement humide propice à la guérison. Les pansements en mousse offrent un rembourrage supplémentaire pour protéger la plaie contre les frottements et les pressions excessives. Les pansements en silicone sont conçus pour réduire la friction et pour minimiser les cicatrices. Le choix du pansement dépend de la gravité de l’escarre et des recommandations du professionnel de santé. Il est important de suivre les instructions du fabricant et de changer régulièrement le pansement pour assurer une guérison optimale de la plaie.

C- Médicaments et traitements complémentaires :

En plus des soins de la plaie, des changements de position et de l’utilisation de matelas et de coussins spéciaux, il existe également des médicaments et des traitements complémentaires qui peuvent aider à traiter les escarres. Les analgésiques, tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les analgésiques opioïdes, peuvent aider à soulager la douleur associée aux escarres. Les antibiotiques peuvent être prescrits pour prévenir ou traiter les infections de la plaie. Des suppléments nutritionnels, tels que les protéines, les vitamines et les minéraux, peuvent aider à favoriser la guérison en fournissant les nutriments nécessaires à la réparation des tissus. Des traitements complémentaires, tels que l’acupuncture, la thérapie par pression négative et la thérapie à base de miel, peuvent également être utilisés pour aider à traiter les escarres. Il est important de consulter un professionnel de santé avant de prendre des médicaments ou d’utiliser des traitements complémentaires pour les escarres. Un traitement approprié et régulier peut aider à prévenir les complications et à favoriser la guérison des escarres.

D- Chirurgie :

Dans certains cas, la chirurgie peut être recommandée pour traiter les escarres. La chirurgie peut être nécessaire si l’ulcère est profond et n’arrive pas à guérir malgré les soins de plaie appropriés, ou si une infection grave s’est développée. Les options chirurgicales incluent la fermeture de la plaie avec des sutures, des greffes de peau et des lambeaux de tissu. Dans les cas les plus graves, une amputation peut être nécessaire. La chirurgie pour les escarres est souvent considérée comme un dernier recours, car elle peut être invasive et comporter des risques. Il est important de discuter des options de traitement avec un professionnel de santé qualifié pour déterminer si la chirurgie est une option appropriée pour votre cas spécifique. En général, la prévention est la meilleure approche pour éviter les escarres, il est donc important de mettre en œuvre des mesures de prévention telles que des changements de position fréquents et des soins de la peau adéquats pour éviter la nécessité d’une intervention chirurgicale.

VI- Conclusion :

A- Résumé des principaux points :

Les escarres sont des lésions cutanées potentiellement graves causées par une pression prolongée, un frottement et un cisaillement, un manque de circulation sanguine et d’oxygène, ainsi que d’autres facteurs de risque. Les signes précoces d’escarres comprennent des rougeurs de la peau, une douleur ou une sensibilité accrues, des changements de texture de la peau et une sensation de chaleur. Pour prévenir et traiter les escarres, il est important de changer de position fréquemment, d’utiliser des matelas et des coussins spéciaux, de prendre soin de la peau, de faire des exercices et des activités physiques adaptées, de nettoyer la plaie et d’utiliser des pansements spécifiques. Dans les cas les plus graves, une chirurgie peut être nécessaire. En prenant des mesures préventives et en traitant rapidement les escarres, il est possible de réduire les risques de complications et de favoriser la guérison.

B- Rappel de l’importance de la prévention et du traitement des escarres :

En résumé, la prévention et le traitement des escarres sont essentiels pour éviter les complications et améliorer la qualité de vie des patients. Il est important de se rappeler que les escarres peuvent survenir chez toute personne immobilisée pendant une longue période, notamment chez les personnes âgées, les personnes atteintes de troubles neurologiques ou de maladies chroniques. En plus des changements de position fréquents et de l’utilisation de matelas et de coussins spéciaux, des soins de la peau réguliers, une activité physique adaptée et une bonne alimentation peuvent contribuer à la prévention des escarres. Si une escarre se développe, un traitement immédiat est crucial pour éviter que la plaie ne s’aggrave et ne conduise à des complications plus graves. Les options de traitement peuvent inclure des soins de plaies, des pansements spécifiques, des médicaments, une chirurgie et d’autres traitements complémentaires. En bref, la prévention et le traitement des escarres doivent être une priorité pour garantir une bonne santé et un bien-être optimal des patients.

C- Appel à l’action pour les personnes à risque ou atteintes d’escarres :

Si vous êtes à risque de développer des escarres ou si vous en avez déjà, il est essentiel de prendre des mesures pour prévenir la formation ou l’aggravation de ces lésions cutanées. Les escarres peuvent entraîner de graves complications, notamment des infections et des lésions musculaires. Il est important de suivre les conseils de votre professionnel de la santé et de mettre en place des mesures de prévention, telles que la modification de votre position régulièrement, l’utilisation de matelas et de coussins spéciaux et le maintien d’une bonne hygiène de la peau. En prenant soin de votre peau et en étant attentif aux signes de pression prolongée, vous pouvez réduire considérablement votre risque de développer des escarres et améliorer votre qualité de vie. Ne tardez pas à prendre des mesures pour prévenir et traiter les escarres, car plus tôt vous agissez, meilleurs sont les résultats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.