Vitesse de sédimentation des hématies

 

Indications :

Cet examen permet de dépister, à partir d’une anomalie biologique notée, un syndrome inflammatoire ou infectieux.

Principe :

La vitesse de sédimentation des hématies est conditionnée par de nombreux facteurs, parmi lesquels les charges électriques et la concentration des protéines impliquées dans l’inflammation.

Vitesse de sédimentation des hématiesTechnique :

Prélèvement de 1,6 mL de sang sur tube citraté (0,4 mL de solution de citrate à 3,8 %), de préférence pratiqué au laboratoire, le patient à jeun.

Ce mélange est placé le plus rapidement possible dans un tube de Westergren de 300 mm de haut et 2,5 mm de diamètre.

La VS est la hauteur du plasma surnageant au-dessus du tube à un moment donné.

Résultats :

Valeurs normales :

à la première heure, VS inférieure à 20 mm.

Variations pathologiques :

la VS est augmentée :

– en cas d’anémie ;

– en cas d’inflammation : rhumatismes, cancers, nécroses tissulaires ;

– en cas d’infection, surtout en cas d’infections bactériennes ; moins constamment en cas de germes intracellulaires.

Les immunoglobulines anormales donnent les VS les plus élevées : aussi, en ce cas, doit-on rechercher un myélome, une maladie de Waldenström.

Coût :

B10.

Conseils pratiques :

La VS n’est pas pratiquée au cours de la grossesse car elle est régulièrement élevée dès le deuxième trimestre : supérieure à 40 à la première heure.

De nombreux médicaments modifient la VS : l’aspirine et les AINS, par exemple, diminuent la VS. Se renseigner sur les traitements paris par le patient.

Les mesures à la 2e et à la 24e heure ne présentent pas d’intérêt supplémentaire par rapport à celle de la 1ère heure. Si le taux à la première heure est normal, il le sera à la 2e et à la 24e heure.

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·