Quelques notes de psychiatrie

 

1- Syndrome tremblement dysarthrie se voit lors d’un traitement par antidépresseurs anciens (amitriptyline ; imipramine…)

2- Le rationalisme morbide : pensée froide, pseudologique, signe de schizophrénie

3- Délire qui possède une organisation en secteur : c’est le délire passionnelle

4- La mise en route d’un traitement par sels de lithium nécessite au préalable : des examens cardiologiques (risque de troubles du rythme), rénaux (élimination rénale uniquement) et des examens thyroïdiens (risque d’hypothyroïdie)

5- Conversion hystérique : une tendance à la mise en scène corporelle des conflits psychiques inconscients

6- Mise en observation d’office : ne peut être introduite que par le procureur général ou le wali ; la psychiatrie d’office ne peut être introduite que par le procureur général

7- On ne trouve jamais de crise d’agitation d’une manière caractéristique dans la névrose obsessionnelle (il est rare que l’obsessionnel passe à l’acte).

8- L’état stuporeux peut être retrouvé en cas de : choc émotionnel traumatique, accès mélancolique, état confusionnel, catatonie

9- La logorrhée est rencontrée dans l’affection mentale suivante : état maniaque

10- Neuroleptique utilisé en cas d’un délire hallucinatoire : halopéridol (neuroleptique incisif)

11- Amnésie sélective -> se trouve dans certaines nécroses hystériques

12- Le test de freination à la dexaméthasone est susceptible d’apporter des éléments diagnostiques dans la mélancolie endogène

13- Les sels de lithium sont en principe contre-indiqués en cas de : régime désodé strict (en cas de déplétion désodée, on a une augmentation de la lithémie)

14- La parapraphrénie (qui s’accompagne d’un délire imaginatif) est une maladie mentale compatible avec une adaptation à la réalité

15- Les accès délirants peuvent survenir dans : la psychose maniaco-dépressive, l’alcoolisme chronique, les schizophrénies, les toxicomanies ; la paranoïa…

16- Benzodiazépines : indications ; effets secondaires…

17- Délire paranoïde : c’est un délire peu organisé, difficilement compréhensible

18- Les effets secondaires du sulpiride sont surtout endocriniens (hyperprolactinémie)

19- L’astasie-abasie est un symptôme rencontré dans l’hystérie

20- Forme clinique de schizophrénie caractérisée par la présence de comportement psychopathique (anti-social) : schizophrénie paranoïde

21- Indices de dangerosité chez un malade délirant : hallucination impérative ; désignation nominale du persécuteur

22- L’amnésie lacunaire se voit au décours des états confusionnels

23- Drogues hallucinatoires : cannabis ; LSD

24- L’amnésie typique chez l’hystérique est : amnésie sélective

25- La dysmorphophobie peut se rencontrer : au cours de la névrose obsessionnelle ; au cours de la schizophrénie ; peut s’observer chez l’adolescent normal

26- La peur de rougir en public est une phobie sociale

27- L’athymhormie est symptôme spécifique de : la schizophrénie (discordance affective)

28- Delirium tremens :

29- Les troubles du langage chez l’Alzheimer : manque du mot, puis logorrhée, jargonophasie, écholalie, logodonie

30- Hallucinose : phénomène sensoriel analogue à l’hallucination, mais dont le malade admet l’irréalité et qui ne bouleverse pas la personnalité du sujet

31- L’oligophrénie est un état de déficit intellectuel congénital (arriération mentale)

32- Le delirium tremens est souvent déclenché par : d’une infection intercurrente, de l’arrêt brutal d’une intoxication alcoolique, d’une intervention chirurgicale

33- La personnalité paranoïaque comporte : méfiance et susceptibilité

34- L’encoprésie : rétention volontaire des matières avec en 2e temps une défécation soi névrotique (vécu dans l’angoisse et la culpabilité) ; soit passive et immature ; ou perverse.

35- L’instabilité psychomotrice peut s’observer dans les situations suivantes : environnement fonctionnel et éducatif défavorable ; traitement barbiturique ; enfant d’intelligence normale ; enfant retardé

36- Au cours d’un état maniaque, le symptôme qui fait évoquer une psychose schizophrénique est : l’existence d’hallucination auditivo-verbales

37- Le syndrome d’automatisme mental de De Clérambault se rencontre : la schizophrénie paranoïde ; bouffée délirante aiguë ; psychose hallucinatoire chronique

«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles récents

·