Détection du cancer du pancréas, méthode révolutionnaire !

 

Jack Andraka un jeune américain de 15 ans a mis au point un test révolutionnaire de dépistage du cancer du pancréas, adaptable pour le cancer du poumon et le cancer de l’ovaire.

Tout a commencé quand un de ses proches est décédé d’un cancer du pancréas. Jack s’interroge sur ce qui pourrait être fait pour empêcher une telle maladie de progresser en agissant avant que les cellules cancéreuses ne se multiplient. Il « traîne sur internet », et y trouve 2 articles scientifiques traitant de différentes molécules utilisées pour détecter le cancer. Jack a l’idée de les combiner.
Il envoie son projet à 200 professeurs, et reçoit « 199 refus ». Mais l’un d’eux, le Dr Anirban Maitra, professeur d’oncologie et d’ingénierie biomoléculaire à l’Université Johns-Hopkins de Baltimore, décide de s’intéresser à son travail et lui offre son labo pour poursuivre ses recherches.

Jack Andraka

Jack Andraka

Jack met au point un test très simple : il suffit de tremper un bâtonnet dans un peu de sang ou d’urine et un biomarqueur, la mésothéline, indique la présence de cellules cancéreuses.
La mésothéline, ou MNSL, est une protéine qui se trouve naturellement dans les cellules mésothéliales (c’est-à dire les cellule qui recouvrent les cavités séreuses), mais dont la présence est augmentée dans les cellules tumorales. Le test imaginé par Jack est basé sur la détection et la quantification de cette protéine.

Le résultat est sans appel : le test non invasif de Jack Andraka est 168 fois plus rapide, 400 fois plus fiable, 26000 fois moins cher que les tests de diagnotic actuellement sur le marché.
Il coûte 3 cents, il faut 5 minutes pour connaître le résultat, et il est fiable à 90%.

Jack a remporté le prix scientifique Gordon E. Moore du Concours Intel International Science and Engineering Fair (concours international pour la recherche scientifique réservé aux jeunes avant l’Université) : il a gagné 100.000$. Certains voient en lui un futur prix Nobel.

Il est probable que son test sera très prochainement commercialisé, et qu’il permettra de sauver des vies grâce à la détection précoce des cellules cancéreuses.

Source : vulgaris-medical

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medical Actu

Partagez ce post

Articles apparentés

·