Activité des minéraux les plus étudiés en Nutrithérapie – Sodium

0
208

CARACTERISTIQUES :

Macro-élément :

Le Na attire l’eau (hydroscopique) et cela fait gonfler la cellule.Pour lutter contre cela, il y a donc la pompe à Na/K.

NB: La taurine (poissons, fruits de mer) est un régulateur osmotique et effet anti-rétention d’eau, sinon les poissons exploseraient à cause de l’eau salée.

AJR apport sodé quotidien maximal recommandé = 2,5 g pour la population générale, ce qui correspond au seuil de 6 g de sel recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Activité des minéraux les plus étudiés en Nutrithérapie - SodiumIl est de 1,5 g (soit environ 4 g de sel) pour les personnes à risque: hypertension, autres facteurs de risques cardiovasculaires, maladies cardiovasculaires, insuffisance cardiaque, oedèmes, néphropathie, insuffisance rénale, inflammation gastrique – le sel étant un co-carcinogène du cancer de l’estomac et aussi à risque de cancer du sein ou évidemment déjà touchés par ces cancers

En France pour 40% des hommes et 20% des femmes, la consommation de sel est supérieure à 10 g/j. Les consommateurs au dessus de 12 g/j représentent environ 23% des hommes et 10% des femmes.

Nous vivons comme pour le sucre où la température ambiante est sur un « thermostat ». On considère peu salé ce qui est dessous de son apport habituel en sel. il s’agit donc de réduire progressivement les apports en sel, idéalement les remplacer par du curcuma, du gingembre, de l’ail, de l’oignon, des herbes, … qui sont par ailleurs anti-inflammatoires

ROLES :

Trop de Na a un effet hypertenseur (-). Dans tous les types d’HTA, on a intérêt à avoir un bon rapport Na/K même si l’HTA n’est pas sensible au sel car cela joue sur le mécanisme fondamental.Par ailleurs l’axcès de sel augmente, principalement via son effet hypertenseur les risques d’accident vasculaire cerebral. On le considère comme son facteur de risqué nutritionnel principal.

Ca, Mg, K et Na interviennent dans le transport ionique et leur équilibre et leur capacité de transport sont importants dans le fonctionnement neuronal (le fait que les neurones soient activés ou pas). Par ailleurs, le chlrorure de sodium est un co-carcinogène du cancer de l’estomac.

La découverte récente que la présence du sodium est indispensable à l’absorption du glucose a des conséquences extrêmement importantes, à commencer par la prévention et le traitement du surpoids et du diabète.

Encore plus récemment on vient de découvrir que le sodium stimule des lymphocytes impliqués dans l’inflammation.

SOURCES :

Les aliments les plus riches en sodium sont :

charcuteries (surtout industrielles), fromages, conserves, patisseries, biscuits, bonbons, boissons gazeuses, médicaments effervescents, bicarbonate de soude, les sauces et bouillons. + de 80 % du sel vient des aliments et le reste du sel ajouté (en cuisine ou sur la table).Le gouvernement a fait retirer les salières des tables des cantines scolaires et demandé aux boulangers de réduire progressivement les teneurs en sel du pain. Certains industriels suivent le mouvement.Le sel (chlorure de sodium) est utilisé par l’industrie agroalimentaire avec le sucre, le gras, les molécules de Maillard et les additifs, comme substance addictive pour pousser à la consommation.

Auteur Jean-Paul Curtay